Et si le Glacis était un trickster?

Jean-François Vézina est un québécois gigantesque et jovial qui parle du chaos pour nous réconcilier avec, dans un fabuleux livre édité aux Editions de l’Homme : Danser avec le Chaos – Accueillez l’inattendu dans votre vie.

JF Vezina

Le strickster : la figure du chaos

Le chaos fait peur. Il est synonyme pour la plupart d’entre nous de perte de contrôle, de danger. Et pourtant, il est le compagnon par excellence de l’artiste en ceci qu’il l’accompagne pour explorer sa marge accidentelle, ce bord de lui-même où tout est possible et accessible quand la peur se fait oublier.

François Vézina donne au chaos la figure du strickster, personnage mythique autant que symbolique qu’il décrit comme « le principe du chaos qui nous offre des occasions d’étendre notre conversation avec la vie et de recommencer à jouer avec elle. C’est le joueur et le déjoueur d’attente par excellence.(…) A l’opposé du discours dominant, qui prêche le parfait contrôle de sa vie et la tyrannie du bonheur, le trickster offre une bouffée de fraîcheur. Contrant nos désirs de perfection, il nous invite à être complets plutôt que parfaits. Et lorsque nous voulons programmer complètement notre vie au quart de tour, il s’amuse à brouiller les cartes et à nous faire tomber. Bref, avec lui, le chaos ne se gère pas, il se danse. »

Que se passe t-il véritablement lors du processus créatif? Le Glacis avec sa troisième clef, serait-il un trickster? Ce médium pictural, plus que tout autre, pourrait-il être porteur de ce si indispensable chaos qui nous remet en mouvement?

Je vous invite à partager sur ce blog vos réflexions sur le sujet…

Et pour ceux que cette 3ème clef intrigue, n’hésitez à cliquer ici pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *